Envoyez vos communiqués Partenaires - Services - Salons  Promotion du THD 
Annuaires  -  Institutionnels  Tout savoir sur le THD   Formations
Evénements   Vidéo : FTTH, la fibre à domicile - Qu'est-ce que c'est ?   Contact
Fournisseurs & Prestataires 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Risa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Autres sociétés  - Patientez 10 secondes 
Partenaires
 
Portail des TP & des Réseaux  
A consulter sur Intertas.fr
Les annuaires spécialisés
 
 
 
 
Services gratuits
 
 
 
 
 
 
Après événements 
 
Application 
Actualités & Communiqués
16.01.18 : Les élus du Département de l'Hérault ont choisi Covage l'opérateur d'infrastructures spécialisé dans la conception, le déploiement et l'exploitation de réseaux très haut débit d'accès ouvert.
Covage devra intervenir dans 286 communes, pour installer 255 000 prises, dont 15 000 dès l'année 2018. Un calendrier précis sera communiqué en mai prochain, via la plateforme Hérault Numérique, filiale de COVAGE, qui est la société délégataire du Conseil Général de l’Hérault en charge de la construction et de l’exploitation du réseau de télécommunications très haut débit du département, dans le cadre d’une concession de 22 ans. Le chantier coûtera 384 millions d'euros. Montpellier, Béziers, Sète et 57 autres communes, situées en zone dite AMII, c'est un opérateur privé, via un autre plan, qui est chargé d'installer la fibre optique.
 
Intertas 11.01.18 : L'année 2017 est terminée, c'est l'occasion pour le Réseau d'Initiative Publique Isère THD de dresser un bilan de cette année de lancement des travaux. 108 km de travaux de génie civil réalisés par les entreprises titulaires des marchés de conception réalisation, sans compter les sections où sera utilisé le génie civil déjà existant, 187 km de travaux de génie civil réalisés en co enfouissement pour le réseau structurant, en mutualisation avec les travaux d'autres concessionnaires (SEDI, ENEDIS, SATA...), 159 km de câbles tirés sur le seul dernier trimestre 2017. Mais aussi : 8 noeuds de raccordement optiques terminés, 24 en cours de construction, et 16 nouveaux permis de construire délivrés à fin 2017. Les travaux du réseau structurant dans le Grésivaudan se poursuivent. Au total ce sont 31,5 kilomètres de travaux de génie civil qui sont réalisés autour de Poncharra. Dans les prochains mois, les travaux concerneront tout le nord de la vallée du Grésivaudan afin de permettre la création du lien vers le NRO d’Allevard, dont la construction est en cours d’achèvement. Cela permet d'envisager sereinement la livraison des 50 000 premières prises rendues raccordables d'ici la fin 2018.
 
10.01.18 : Avec le Plan Haut Méga de déploiement du très haut débit, l’ambition du Département de la Gironde, est forte. En Gironde, le chantier de déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du territoire est colossal, de part sa très vaste superficie. Un Plan Haut Méga a été initié (hors Métropole de Bordeaux et ville de Libourne) en 2016. Il consiste à apporter le haut débit à l'ensemble des Girondins en déployant un réseau FTTH (Fibre jusqu'à l'abonné), FTTE (Fibre jusqu'à l'entreprise) et en améliorant le réseau ADSL existant. Le Plan Haut Méga prévoit de couvrir à long terme 100% des 410 000 foyers situés hors Métropole grâce à un réseau de desserte de 23 500 km au total.  Le plan va connaître une phase de déploiement sur l’ensemble de la Gironde en 2018 sur 10 ans. Un appel d'offre est en phase de consultation. Six opérateurs sont en compétition. Le candidat sera choisi le 24 janvier 2018.
 
04.01.18 : Grâce au projet Losange, le très haut débit sera déployé dès 2018 dans 7 départements, du Grand Est, , dont la Marne et les Ardennes. La fibre optique sera installée en priorité dans les communes rurales, et doit être accessible à l'ensemble du territoire au plus tard en 2022. Le projet de la région Grand Est ne concerne pas les communautés d'agglomérations d'Épernay, de Reims, de Châlons-en-Champagne et de Charleville-Mézières-Sedan. L'opérateur Orange est en charge d'installer la fibre optique dans ces agglomérations dans le cadre d'un contrat avec l'État. L'installation du très haut débit dans le Grand Est a été confié à la société Losange : 870 000 prises doivent être installées au plus tard en 2022. Le coût des travaux est estimé à 1 milliards 300 millions d'euros.
 
Accueil OPPBTP02.01.18 :  Une étude menée par l'OPPBTP démontre qu'Investir dans du matériel, aménager votre atelier ou vos véhicules, organiser vos chantiers, former vos collaborateurs ont un impact positif sur votre activité. Cette étude menée par l'OPPBTP met en évidence que les entreprises engagées dans des actions concrètes de prévention sont gagnantes. Près d'une centaine d'actions couvrant 90% des métiers du secteur ont été éditées sous forme de fiches synthétiques mises à votre disposition. Retrouvez parmi ces actions celle qui fera de vous une entreprise encore + performante
 
30.12.17 :  En tant que partenaire du Plan France Très Haut Débit, l’Afpa propose des formations permettant de trouver un emploi immédiatement. 22 000 emplois seront créés d’ici 2022 et 10 000 formations seront nécessaires pour le déploiement et la maintenance de la fibre optique, soit environ 3 800 recrutements chaque année. Si la fibre optique va devenir indispensable pour permettre aux territoires isolés (et autres) d’être connectés, cette technologie nécessite de former de véritables experts. De l’installation de la fibre, aux travaux de voirie (domaine public) jusqu’à la prise chez l’utilisateur (domaine privé), l’Afpa (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes) propose justement des formations permettant de trouver un emploi immédiatement : technicien de bureau d’étude, tireur de câbles, monteurs-raccordeurs, techniciens d’intervention, etc. Les formations comprises entre 350 et 700 heures, permettent d’être immédiatement opérationnels. Les stagiaires apprennent sur les équipements qu’ils trouveront sur leur futur lieu de travail.
 
 
Afficher l'image d'origine26.12.17 : (communiqué) Le Président du directoire de Covage, Pascal Rialland, intègre le Conseil d’Administration de la FIRIP, en qualité de Vice-président. A ce titre, il contribuera aux prises de décisions administratives et financières du Conseil d’Administration. Son champ de compétence couvre la définition des objectifs et des missions de la Fédération ainsi que de son budget, l’arrêté des comptes découlant de son exécution ainsi que l’arrêté du rapport de gestion. Il siègera au prochain Comité d’Administration, qui se tiendra le 6 février prochain. Cliquez ici pour consulter le communiqué
 
23.12.17 : (Obligation) L’Autorisation d’intervention à proximité des réseaux (AIPR) sera obligatoire au 1er janvier 2018. Tout professionnel intervenant à proximité des réseaux souterrains de gaz, d’électricité, d’eau ou de téléphonie devra avoir une « obligation de compétence » AIPR. Pour préparez et passez, l’examen afin d’obtenir vos Autorisations, les centres de formations doivent être reconnus par le MEEM. Que vous soyez Personnel Encadrant (chef d’équipe, conducteur de travaux, chargé d’études, prestataires de Géo-référencement et de Détections ou Personnel de Terrain (conducteur d’engins, ouvrier TP), cette formation vous concerne !
 
16.12.17 : (communiqué) Altitude Infrastructure a été retenue dans l’Aude pour la DSP relative à Infrastructures réseaux pour l'aménagement numérique du territoirel’exploitation et à la commercialisation du réseau THD départemental Le Syndicat Audois d’Energies et du Numérique et Altitude Infrastructure ont signé la Délégation de Service Public relative à l’aménagement numérique du département de l’Aude en Très Haut Débit. Ce projet de grande envergure vise à couvrir 100% du territoire audois en FTTH (fibre optique jusqu’à l’abonné). Privilégié par le SYADEN pour sa stratégie d’aménagement numérique au profit de tous les territoires et l’ensemble des acteurs (entreprises, habitants et services publics), ainsi que pour le développement de partenariats locaux, l’opérateur Altitude Infrastructure assurera l’exploitation, la maintenance et la commercialisation du réseau très haut débit de l’Aude dans le cadre d’un contrat d’affermage d’une durée de 15 ans. Pour en savoir plus cliquez ici
 
14.12.17 : Régis Turrini, le secrétaire général du groupe SFR a confirmé l'abandon du plan de son groupe de mettre en place la fibre optique sur tout le territoire français. Régis Turrini a avancé plusieurs raisons à l'abandon de ce projet. Outre les déboires boursiers du groupe, son secrétaire général a estimé que "peut-être", le projet a été présenté de façon maladroite et il a été mal perçu. L'opérateur promet toutefois de respecter ses engagements dans les zones moins denses d'investissements privés) et de rester un partenaire de premier plan dans les réseaux d'intérêt publics (RIP) en continuant à répondre à des appels d'offres. Le groupe poursuit par ailleurs le travail de déploiement engagé sur les RIP remportés jusqu'ici ainsi que ses engagements pris en dehors de ces appels d'offres.
 
Afficher l'image d'origine13.12.17 : (communiqué) L’Assemblée Nationale crée en catimini une taxe s’appliquant à la fibre optique, sur les recommandations d’un Député LREM. Alors que le Gouvernement a demandé aux opérateurs d’accélérer leurs déploiements THD, que l’annonce de sa feuille de route est imminente, et que les nombreux échanges avec les opérateurs n’ont jamais mentionné un tel projet, l’Assemblée Nationale crée en catimini une taxe s’appliquant à la fibre optique, sur les recommandations d’un Député LREM. L’objectif est affiché de manière laconique. Cliquez ici pour lire le communiqué
 
11.12.17 : La stratégie d’aménagement numérique de la Vendée a été adoptée par les élus du Conseil départemental. D’ici 2020, 3000 km de fibre optique seront déployés en Vendée. En 2018 et 2019, 65 000 prises seront connectées en fibre optique, avec un accès à Internet à plus de 100Mb. En 2025, toute la Vendée sera connectée à la fibre optique, Ce sont concrètement 20 000 km de fibre optique à installer. Un chantier gigantesque, un objectif ambitieux et d’avenir. Le Département de la Vendée est prêt à investir 55 millions d’euros. L’investissement total est estimé à 362 M€.
 
09.12.17 : SFR Collectivités a signé la première convention pour le déploiement sur fond propre de la fibre optique avec une communauté de commune rurale. La communauté de commune rurale de Charente limousine a annoncé avoir préféré SFR pour construire son réseau fibre optique sans débourser un centime. Cela représente pour la communauté de commune une économie de 2,8 millions d’euros qu’elle aurait sinon dû payer au syndicat mixte Charente Numérique qui a rejoint, en octobre dernier, Nouvelle-Aquitaine THD (la société publique locale chargée de l’exploitation et la commercialisation des réseaux publics Très Haut Débit). D’autres communautés seraient d’ailleurs tentées par les propositions alléchantes de SFR. 
 
08.12.17 : Vert, jaune, blanc, bleu, gris, orange… La RIV1254 TR103A prend des couleurs. Le constructeur Français RIVARD a Déjà livré plus d’une dizaine d’unités cette année. La trancheuse RIV1254 TR103A s’impose dans le déploiement de la fibre optique du plan très haut débit en France. Elle a une motorisation en Volvo Tier 4 final de 250 chevaux. Elle est équipée d’une roue TR 103A  translatable à entrainement axial avec des largeurs ajustables de 100 à 200 mm et une profondeur jusqu’à 800 mm pour travailler aussi bien sous chaussée qu’en rive de chaussée. L’évacuation et le chargement des matériaux (si nécessaire) est assuré en continu par une série de 3 tapis convoyeurs installés en cascades. Un seul opérateur suffit au pilotage de la machine. La compacité, la pose mécanisée, l’évacuation, le remblai en simultané et le tranchage dans les courbes sont les principaux  atouts reconnus et appréciés de cette machine. 
 
08.12.17 : Objectif fibre accompagne le déploiement de la fibre optique en publiant un guide pratique sur le raccordement et le câblage des locaux individuels neufs à un réseau en fibre optique. Ce 7ème guide pratique actualise le guide « Raccordement des maisons individuelles neuves au réseau en fibre optique FttH » et complète le guide « Raccordement des locaux professionnels au réseau en fibre optique FttH ». Il vise à préparer le raccordement de toute nouvelle construction de locaux individuels (à usage professionnel ou d’habitation) à un réseau en fibre optique mutualisé, désigné par le terme FttH. Il concerne également certaines rénovations ainsi que les lotissements neufs. Il a pour ambition de répondre aux nombreuses interrogations des professionnels concernés : Consulter ou télécharger le guide 
 
07.12.17 : Ce sera Orange qui déploiera le réseau fibre optique sur la zone d'initiative publique du département de l'Ariège. Le choix s'est porté sur Orange, malgré les candidatures de TDF Fibre, Covage et SFR Collectivités. Le projet concerne le déploiement au total de près de 92 000 prises FttH, d'ici fin 2025. Au lieu de 2030 comme initialement prévu. Avec même potentiellement une fin des travaux qui pourrait être sur 2023 ! 
 
06.12.17 : Le Conseil départemental de la Lozère s'associe au Syndicat mixte Lot Numérique et au Syndicat intercommunal d'Energies d'Aveyron, et vient de signer une délégation de service public (DSP) concessive avec l'opérateur Orange. La Lozère annonce un déploiement de la fibre d'ici 2022 sur tout son territoire.
 
05.12.17 : Marais est historiquement une entreprise de location de trancheuses avec chauffeurs pour la pose de réseaux, mais elle a élargi son activité à la vente de matériel depuis 2003. La location de trancheuses s'effectue avec une assistance technique systématique : opérateurs et mécaniciens, permettant aussi à Marais une meilleure maîtrise et un retour d'informations au quotidien pour toujours anticiper et faire évoluer ses techniques et procédés. L'innovation est au cœur de leur culture d'entreprise. Exemple : avec le développement des chantiers de pose de fibre optique en ville, MARAIS commercialise des mini-trancheuses parfaitement adaptées à cette activité de tranchage en milieu urbain. Les 2 principaux modèles de mini-trancheuses développés par Marais sont, la SC3C sur chenilles conçue pour la réalisation de micro-tranchées pour le déploiement de réseaux de fibre optique en milieu urbain FTTX et la SC2P sur pneus parfaitement adapté au tranchage sur trottoirs. Marais a une grande expérience, car depuis plusieurs années, pour la réalisation de micro tranchées pour le déploiement de réseaux électriques et de fibre optique en milieu urbain et autoroutier, Marais propose la trancheuse routière Clenfast, avec aspiration et stockage simultané des déblais et une version dérivée pour la construction de réseaux de gaz (Urbagaz).
 
30.11.17 : Le coup d’envoi du déploiement de la fibre en Charente a démarré par un premier chantier mutualisé entre Enedis et Charente numérique. C'est l'entreprise ALLEZ de Chasseneuil, qui est en charge des travaux sur les communes de Ventouse et Beaulieu-sur- Sonnette. L'entreprise utilise une trancheuse Rivard type RV300 pour enfouir 5,3 kilomètres de câbles haute tension (Il sera déposé 90 poteaux électriques et 8,3 kilomètres de réseaux aériens au printemps prochain) et 3 tuyaux qui permettra ultérieurement de passer la fibre optique, un deuxième en réserve et un troisième pour les manoeuvres. La mutualisation des travaux entre Enedis et Charente numérique permet la réduction des nuisances pour les riverains qui n’auront à supporter qu’une seule tranchée, et la réduction des coûts.  Charente numérique qui, pour déployer la fibre (1.200 km de réseau sont à créer sur 5.000 km en Charente), s’appuiera sur les réseaux existants, aériens notamment, et sur la pose de fourreaux nouveaux.
 
Afficher l'image d'origineIntertas 28.11.17 : (communiqué) Plan France THD : Les collectivités remises au centre du jeu. A l’occasion du salon des Maires, Emmanuel Macron est revenu sur les moyens nécessaires à l’atteinte des objectifs du Gouvernement pour 2020 et 2022. Ces objectifs nécessitent la mise en place de davantage de contraintes : d’ici la fin de l’année, des engagements seront conclus avec les opérateurs. Ces engagements seront contraignants et traduits de manière législative, avec des sanctions pécuniaires en cas de non-respect et la possibilité pour l’Etat de se substituer aux opérateurs qui ne joueraient pas le jeu. Cliquez ici pour lire le communiqué de la FIRIP
 
 23.11.17 : (communiqué) Acteur majeur de l’aménagement numérique des territoires, Orange a officialisé, sur le DPKglHIW4AAAb30.jpg_large[956]Salon des Maires et des Collectivités Locales, son adhésion à la FIRIP. Cinq ans seulement après sa création, la FIRIP s’est imposée comme le partenaire des collectivités et l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics. Elle compte plus de 200 adhérents industriels qui œuvrent pour l’aménagement et le développement numérique de tous les territoires, à travers un modèle de réseaux neutres, ouverts et activés. Ce rapprochement met en exergue, d’une part, la présence des membres de la FIRIP sur l’ensemble de la zone mutualisée (AMII et RIP) et d’autre part, la volonté d’Orange de s’investir davantage sur les réseaux d’initiative publique. Cliquez ici pour lire le communiqué
 
23.11.17 : L'Oise est le premier département rural d'Europe équipé de fibre optique. C'est le premier territoire rural fibré d'Europe. La fibre optique sera déployée dans tout le département de l'Oise d'ici 2019. Et pour ses huit cent mille habitants, rien ne sera plus comme avant. La fibre permet d’échanger des données avec un débit soixante-quinze fois plus rapide que l’ADSL. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 22/11/2017 présenté par Gilles Bouleau sur TF1.
 
24.11.17 : RTE (Réseau de Transport d’Electricité) et Bouygues Telecom signent un partenariat pour connecter les zones rurales. Arteria, filiale télécom de RTE,  et Objenious, filiale de Bouygues Telecom  dédiée à l’Internet des Objets, ont annoncé la signature d’un partenariat pour renforcer la diffusion de la technologie Lora* dans les zones rurales et ainsi accélérer le développement des objets connectés. Les deux opérateurs justifient le choix de cibler volontairement les régions les plus isolées par le caractère ouvert du protocole Lora.
 
16.11.17 : Publié le 14 novembre 2017 au Journal officiel, le décret n° 2017-1557 modifie le calcul de la redevance au guichet unique. A compter du 1er janvier prochain, les opérateurs télécommunication bénéficieront d’un régime particulier à la structure qui référence les réseaux de transport et de distribution. Cette modification est destiné à faciliter le déploiement du numérique à très haut débit. Pour les autres contributeurs, la formule change légèrement : ce ne sont plus des mètres de conduites qui sont pris en compte, mais les hectares des zones d’implantation.
 
Intertas 16.11.17 : France Elévateur propose un dispositif « Fibre » permettant aux opérateurs de souder directement en panier.
Ce dispositif est adaptable sur tous types de nacelles élévatrices. Consultez le constructeur de nacelles France Elévateur pour en savoir plus.
 
15.11.17 : Infra Build, la société spécialisée dans l'étude et la construction de réseaux d'énergie et télécommunication, propose à présent un service de location de trancheuses. La location de trancheuses s'effectue avec des opérateurs expérimentés et experts dans leur domaine sur tous le territoire national. Le parc du service location de trancheuses est composé des marques : Risa - Vermeer - Marais - Rivard. Cette large gamme de trancheuses de marque et de système de tranchage différents (chaine, roue, ..) avec ou sans évacuation des matériaux, permet à Infra Build de proposer aux entreprises la trancheuse la mieux adapté suivant le type de pose, la nature du sol,  les contraintes techniques et environnementales. Pour vous permettre de réaliser vos travaux aux meilleurs prix et en toute sécurité, leurs offres sont des forfaits journaliers afin de vous garantir le meilleur prix. Infra Build peut vous apporter aussi sur vos chantiers, leurs expériences au service des collectivités et des opérateurs privés.
 
10.11.17 : La scies à rocher T300 du constructeur Italien SIMEX est conçues pour la réalisation de saignées sur surfaces dures et compactes, enrobé, béton et roche. Elle permet une sécurité maximum des personnes et de l’entourage grâce à la protection totale du disque quelle que soit la largeur de travail (30-50-80 mm) et la profondeur (200-300 mm). Les moteurs hydrauliques à pistons sont en prise directe avec le disque fraisant permettent le rendement hydraulique maximum et une force de coupe élevée. Le poids opérationnel de la scies à rocher T300 est de 665 kg.
 
07.11.17 : La société Sobeca (groupe FIRALP), nouvellement implantée à Villedieu-sur-Indre, va raccorder une quarantaine de communes indriennes à l'internet à très haut débit d'ici à 2020. Pour Sobeca, il s'agit d'un important chantier à 75 millions d'euros qui doit permettre d'ici à 2020 de faire passer quelques 40 communes indriennes au très haut débit. La société Sobeca a déjà recruté une vingtaine de salariés et elle va encore continuer à embaucher, car le chantier de l'Indre va occuper au minimun 70 personnes. L'entreprise Sobeca spécialisée dans les travaux de réseaux aériens et souterrains réalise déjà des travaux dans l'indre pour GRDF, mais pour s'implanter durablement sur le secteur, Sobeca a acheté un dépôt et un bâtiment avec 5.000 m² sur la zone artisanale de Villedieu-Niherne. Ils ont aussi implanté un sous-traitant qui s'appelle RWT, sur la même zone industrielle qui réalisera le raccordement de l'abonné.
 
07.11.17 : L'entreprise BESSET, spécialisée dans la location d'aspiratrices-excavatrices avec chauffeurs, propose à present aux entreprises, collectivités, ... la location d'un mât d'éclairage hybride (éolienne et solaire). Le mât d'éclairage, créé par l'entreprise Besset, posséde 3 projecteurs de 70 watts LED. Il est démontable et transportable. Une éolienne et deux panneaux solaires permettent de charger les batteries. Son assise de 9 tonnes, permet une parfaite stabilité quelle que soit la force des vents. Le mat d'éclairage a déjà été utilisé et testé par plusieurs entreprises et collectivités. Un 2 deuxième mât d'éclairage, avec des capacités supperieures est en cours de construction. Jean Besset, le dirigeant de l'entreprise est  particulièrement sensible aux aspects environnementaux et sociaux. Il a mis en place des solutions en adéquation avec le développement durable, répondant ainsi aux besoins du présent sans mettre en péril les besoins des générations futures.
 
03.11.17 : Selon Les Échos, SFR a été exclu de la Firip. Le président de la fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique a justifié cette décision en évoquant les « propos anti-RIP » de l’opérateur. En effet, ces dernières semaines, SFR n’a pas hésité à adopter une ligne très dure en réaffirmant son intention de déployer son propre réseau de fibre optique à travers toute la France, y compris dans les zones déjà couvertes ou planifiées par des Réseaux d’Initiative Publique, financés par les collectivités. La semaine passée, c’est l’ARCEP (Autorité de régulation des télécoms) qui interpellait SFR sur son attitude cavalière. « Nous ne voulons pas d’une duplication du réseau mis en place par les collectivités locales (RIP), qui bénéficient de subventions publiques pour cela, ni d’une remise en cause du système de mutualisation existant (AMII). Le schéma de SFR peut être un danger pour l’aménagement du territoire », expliquait ainsi le président de l’Autorité de régulation.
 
31.10.17 : Des chercheurs de l’université de Glasgow ont testé, en milieu urbain, un moyen d’obtenir des débits encore plus élevés qu’en fibre optique sans utiliser de câble pour transmettre les données. Le groupe de chercheurs a réussi un test d’utilisation de cette nouvelle technologie qui s’avère très prometteur et pourrait même rendre obsolète la fibre optique sur le dernier kilomètre du réseau, sans utiliser aucun câble, au moyen de “lumière torsadée” c’est-à-dire en tordant des photons ce qui permet de transporter plus de 0 et de 1, ils ont réussi à établir une connexion très haut débit.   Ce n’est pas la première fois que cette technologie est testée mais dans un environnement urbain il fallait s’assurer que les bâtiments les plus élevés ne perturbent pas le trajet de la lumière, c’est chose faite.   Mais il reste encore beaucoup de travail aux chercheurs pour s’assurer qu’avec des conditions climatiques difficiles telles que la pluie ou la neige la connexion reste stable (ce qui n’est pas le cas dans le récent test).   L'utilisation par les opérateurs de cette technique n’est pas pour tout de suite. A moyen terme la “lumière torsadée” pourrait venir en technologie de complément sur le dernier kilomètre du réseau le plus coûteux à déployer. (source : Engadget)
 
30.10.17 : A Brest, l'installation du réseaux de fibre optique à pris du retard. Orange avait sous-estimées les travaux pour déployer le réseau aérien de fibre optique en ville.
Il y a bien plus de poteaux à remplacer ou à renforcer qu'initialement envisagé. Cela va trois fois moins vite qu'en milieu rural, parce qu'il faut travailler dans un milieu où il y a une forte circulation, parfois des rues petites, en sens unique. Il faut aussi veiller à ne pas endommager, quand on change un poteau, les autres réseaux existant dans le sol.
 
25.10.17 : André Accary, président du conseil départemental de Saône-et-Loire a officiellement lancé, lundi 23 octobre 2017, la connexion de la Saône-et-Loire à la fibre optique.  La fibre optique va être déroulée sur 30.000 kilomètres. 250 communes vont être concernées d’ici 2020. Toute la Saône-et-Loire sera connectée à l’horizon de 2022. La fibre optique arrivera partout, sauf pour des maisons isolées où sera recherchée une autre solution pour amener le haut débit, peut être une solution aérienne. C’est avant la fin de l’année que sera officialisé le nom de l’opérateur qui sera retenu pour les six départements unis, au-delà des étiquettes politiques !
 
25.10.17 : Plus de 2000 km de réseaux de fibre optique seront installés en Lot-et-Garonne. Les chantiers dans les zones rurales seront lancés dès 2018.  Le syndicat Lot-et-Garonne numérique avait signé en avril 2017 le marché de conception et de réalisation du réseau départemental fibre optique avec le groupement d’entreprises INEO Infracom, SAFEGE et SPIE. Ces entreprises réalisent actuellement les études préalables au déploiement et devraient les achever en novembre 2017. Les premiers chantiers auront lieu en 2018 sur les zones Samazan – Fourques-sur-Garonne et Estillac – Sérignac, qui constituent des points de raccordement au réseau national de fibre qui court le long de l’A62 et le long du canal latéral à la Garonne. Une deuxième phase de raccordement interviendra entre 2022 et 2026, au terme de laquelle l’ensemble des foyers du département devraient être éligibles au très haut débit.
 
Syndicat départemental d'Énergie de la Haute-Garonne24.10.17 : Le Syndicat départemental d'énergie de la Haute-Garonne et Orange ont signé une convention pour favoriser l'enfouissement coordonné des réseaux de communications électroniques et des réseaux de distribution d'électricité. La signature d’une nouvelle convention entre Orange et le SDEHG acte une avancée par rapport à la convention de 2005, avec notamment la participation financière d’Orange à la hauteur de 20% du coût des terrassements communs, ce qui correspond à un montant forfaitaire de 8 € HT par mètre linéaire. Le SDEHG réalise chaque année, l'enfouissement d'environ 25 km de réseaux dans toute la Haute-Garonne (sauf Toulouse). Cette convention est un bon exemple à suivre par les communes, pour faire face à un contexte budgétaire de plus en plus contraint. Elles ont besoin de partenaires forts pour les accompagner techniquement et financièrement dans leurs projets. L'enfouissement coordonné, dans un même secteur, favorise la réduction du coût des travaux et réduit la gêne occasionnée par des chantiers successifs.    
 
23.10.17 : Le syndicat Mixte Doubs THD, la FIRIP, Altitude Infrastructure, le CREDO organisent un événement d’envergure le 26 octobre prochain. L'événement est organisée en partenariat pour la première fois avec l’ANEM (Association Nationale des Elus de la Montagne), ainsi qu’avec l’AVICCA, la Caisse des Dépôts, le Département du Doubs, la Région Bourgogne Franche-Comté et l’Agence du Numérique, se tiendra dans un espace historique et unique au monde, la Saline Royale, classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1982. Ce haut lieu culturel, privé de très haut débit jusqu’à présent, sera symboliquement raccordé en fibre optique le jour même. Près de 200 participants, industriels, institutionnels et élus locaux seront réunis pour échanger sur les sujets d’actualité. des tables-rondes feront intervenir des acteurs prestigieux.
 
18.10.17 : La société CEV commercialise "INTELLIJET™‘’, une nouvelle Machine de Pose de câble par soufflage avec Assistance électronique. L’assistance électronique de soufflage indique les conditions critiques de la pose du câble et intervient en arrêtant la machine avant tout dégât sur le câble. Elle avertit lorsque 90% de la force maximale de poussée est atteinte et interrompt l’installation du câble quand la force maximale est atteinte. L’ Intellijet™ possède des capteurs intégrés capables de relever la température ambiante, la température de l’air comprimé et le taux d’humidité, données utiles pour la pose du câble. Il permet de générer un rapport de pose au format PDF, de le récupérer sur une clé USB ou par connexion sans fil. Le GPS intégré permet de localiser le lieu de la pose du câble.
 
16.10.17 : La FIRIP a été entendue par l’ARCEP sur plusieurs points, pour un statut plus ambitiAfficher l'image d'origineeux afin d’accélérer le passage du cuivre vers la fibre optique. La proposition de l'ARCEP (décision n° 2017-0972 du 27 juillet 2017) quant aux modalités, aux conditions d’attribution et aux obligations liées au statut de « zone fibrée » est désormais entre les mains du Ministre chargé des communications électroniques. Elle devra être validée par la DGE pour entrer en application. La Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique s'est exprimée à plusieurs reprises en faveur de la mise en œuvre rapide du statut de «zone fibrée» et a été entendue par l’ARCEP sur plusieurs points. Toutefois, afin que ce statut réponde véritablement à l'objectif fixé de favoriser le passage du cuivre vers la fibre optique et ainsi accompagner l’accélération de l’ambition numérique du gouvernement, certains aspects de la décision restent à préciser : Pour lire la suite cliquez ici.
 
SPX25COB0114.10.17 : La sous-soleuse SPX25 de Vermeer est adaptée à l'installation de câbles/fibres optiques et aux travaux d’irrigation et l'installation de câbles/fibres optiques. La sous-soleuse SPX25 s'utilise avec une commande à distance permettant une meilleure maniabilité sur les chantiers encombrés et exigus. Avec une largeur limitée de 88 cm et sa longueur de 206 cm, elle permet de pénétrer dans des endroits clôturés. Un moteur Kohler de 18,6 kW fournit la puissance nécessaire pour installer de petits tuyaux et câbles à des profondeurs de 30 cm ou moins. Avec une pression au sol de 0,3 bar, les chenilles doubles en caoutchouc minimisent les perturbations du chantier et leur remise en état. Sa vitesse de transport est de 6 km/h. 
 
13.10.17 : Le montant des travaux FTTH que Dorsal, qui est chargé d’apporter le haut débit en zone rurale dans l’ex-Limousin, est estimé à 232,2 millions d’euros sur les cinq prochaines années. Le syndicat mixte Dorsal, va recevoir une subvention de 62.700.000 € pour le déploiement de réseaux en fibre optique jusqu’à l’abonné, dits FTTH. Dorsal mènera ces opérations dès le premier semestre 2018. Créé en 2002, le syndicat mixte DORSAL (Développement de l’Offre Régionale de Services et de l’Aménagement des télécommunications en Limousin) est l’outil dont se sont dotées les collectivités limousines pour l’aménagement numérique de la Corrèze, la Creuse et la Haute-Vienne.
 
06.10.17 : Au mois de septembre, les formateurs de SIG-IMAGE  se sont déplacés à Anglet, Foix, Annecy, Paris …. pour permettre à des entreprises et collectivités de suivre la formation répondant à la nouvelle réglementation anti-endommagement et de passer le QCM AIPR (Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux).
Au total, plus de 300 personnes ont bénéficié des conseils de leurs formateurs experts et le résultat est sans appel : 100 % des inscrits ont réussi l’examen. Comme eux, n’hésitez pas à les contacter pour mettre en place la formation qui vous correspond et ainsi permettre à tous vos collaborateurs d’être en conformité avec la réglementation anti-endommagement. N’attendez plus pour planifier votre formation, l’AIPR (Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux) sera obligatoire au 1er janvier 2018.
Depuis le 1er juillet 2017, pour être financée, une formation doit être réalisée par un organisme de formation référencé par le financeur, c’est-à-dire qu’il devra répondre aux six critères de qualité définis par la loi du 5 mars 2014. C’est un gage de crédibilité tant pour les entreprises que pour les salariés bénéficiaires de formation.
 
 
Suites des actualités