Contactez nous

Portail des Travaux Publics & des Réseaux 

Services gratuits

Prochains événements

Adhérents privilégiés
 
bandeau
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Risa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Résultat de recherche d'images pour "intertas tesmec"
 
 
 
 
 
 
 
Annuaires spécialisés 
 
 
 
 
 
Actualités & Communiqués
bandeau21.10.19 : Le Gouvernement a annoncé la réouverture du guichet France THD. La voie est donc entrouverte pour les 27 départements qui attendaient avec impatience cette annonce pour lancer la desserte en FttH des 3 millions de foyers français qui étaient, jusqu’à aujourd’hui, exclus de toute perspective d’accompagnement par l’État.
L’Avicca, qui bataille depuis bientôt 2 ans pour cette issue, se félicite de cette annonce et remercie l’ensemble des acteurs qui ont su, au plus haut niveau, vaincre cette première résistance.
Cette victoire doit également au positionnement des collectivités, du Sénat, de l’Assemblée Nationale (motion du 18 juin 2019), de l’Arcep, d’InfraNum et ne l’oublions pas, de hauts représentants de l’État !
La voie est donc entrouverte pour les 27 départements qui attendaient avec impatience cette annonce pour lancer la desserte en FttH des 3 millions de foyers français qui étaient, jusqu’à aujourd’hui, exclus de toute perspective d’accompagnement par l’État.
 
15.10.19 : Êtes-vous concerné par l’AIPR ? Depuis la réforme anti-endommagement de 2012, le nombre de dommages aux réseaux et leurs conséquences humaines ont largement diminué.
Pour continuer dans cette démarche, en 2018, un examen sous forme de QCM est devenu obligatoire afin de contrôler la qualification des personnes intervenant dans la préparation et l’exécution des chantiers de travaux à proximité des réseaux.
Cet examen est l’AIPR : Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux.
Mais alors, quelles sont les personnes réellement concernées par cet examen ? 3 catégories de profils doivent disposer de l’AIPR : Opérateur - Encadrant - Concepteur
Et vous ? Dans quelle catégorie vous situez-vous ? Faites le test pour le savoir !
 
08.10.19 : Le conseil départemental de l’Aveyron a lancé une délégation de service public, via le Syndicat intercommunal d’énergie de l’Aveyron (Sieda). Elle vise à couvrir l’ensemble des 155 000 prises téléphoniques du département en fibre optique.
Les travaux ont débuté il y a un an. La fibre optique remplacera à terme les fils de cuivre qui aujourd’hui amènent le téléphone et internet haut débit chez l’abonné selon la technologie ADSL.
Le projet est porté par le conseil départemental qui l’a délégué au Sieda. Le délégataire final étant l’opérateur All Fibre, filiale d’Orange, qui a pour mission d’avoir terminé de “fibrer” le département en 2022, soit trois ans d’avance par rapport au plan national.
Le montant de l’investissement est de 265 M€, financés par le Département, l’Europe, l’État, la Région et les communautés de communes. Le choix technique, c’est d’avoir 100 % de fibre. La délégation de service public concédée est de 25 ans. À terme, les infrastructures reviendront au Sieda. Il y a une égalité de traitement sur l’ensemble des 19 intercommunalités aveyronnaises. Les travaux ont démarré dans chacune d’elles. Ce sont les intercommunalités qui ont fixé les priorités.
 
05.10.19 : C’est un bus nouvelle version que le CREDO a présenté à l’occasion de l’université d’été du THD 2019. Intitulé « Génération fibre » ce bus new-look, conserve l’infrastructure réseau FTTH qui a fait son originalité et sa réputation.
Les composants réseau ont été remis à jour des dernières nouveautés. Les outils nécessaires à la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance des réseaux seront également présentés, des écrans tactiles permettront aux visiteurs de parcourir l’ensemble des informations, applications disponibles. Le bus intègre également les réseaux mobiles avec la 5G qui utilisera largement la potentialité des réseaux fibres. Les usages principalement destinés aux collectivités ne sont pas oubliés, ils montrent toute la potentialité qui peut être tirée des réseaux fibre ainsi que la complémentarité réseaux fixes et mobiles s’appuyant sur une architecture fibre fédératrice.
Le CREDO est une association interprofessionnelle active depuis plus de vingt ans. le CREDO, Cercle de Réflexion et d’Etude pour le Développement de l’Optique, regroupe et fédère l’ensemble des métiers et expertises de la technologie fibre optique, des réseaux à Très Haut Débit et des usages du numérique. Pour en savoir plus sur le CREDO cliquez ici
CEV est partenaire du bus du Credo "Génération Fibre". CEV est devenue la référence dans les appareils destinés à la pose par soufflage ou flottage de câbles de télécommunication et de transmission de données (fibres optiques, coaxiaux ou multipaires) dans des tubes pré-installés, la pose de câbles à l'aide d'un brin rigide, la pose de fibre optique (DTS/DAS), la pose de câbles d'énergie, la construction de lignes aériennes, les accessoires pour la pose de câbles. Pour en savoir plus sur CEV cliquez ici
 

30.09.19 : Rosace, société chargée du déploiement du Très Haut Débit en Alsace, nous présente les dessous de la fabrication de la fibre optique à travers une vidéo.
Comment est fabriquée la fibre optique ? Découvrez tout le processus à travers une vidéo mise en ligne en octobre 2017 sur la chaîne YouTube de Rosace, société chargée du déploiement du Très Haut Débit en Alsace, et tournée chez LS Cable & System, l’un de ses fournisseurs en fibre optique basé en Corée.
Tout part d’une préforme à base de silice qui sera placée en haut d’une grande tour de 20 mètres. Elle sera ensuite étirée sous la forme d’un fil de verre de 125 microns, grâce à une goutte se formant sous l’action de la chaleur (3 200 degrés) et de son propre poids. Chaque préforme permet de créer 1 500 kilomètres de fibre qui seront ensuite protégés par de la gaine, colorisés et enroulés pour former des bobines de 50 kilomètres.
 
30.09.19 : Lors des JDL à Beaune du 25 au 27 Septembre, le constructeur VERSALIFT France a présenté une grande nouveauté dans sa gamme : une nacelle élévatrice 16m50 sur un fourgon 3,5 tonnes.
Jusqu'à ce jour, seul le constructeur de nacelles VERSALIFT est capable de réaliser la construction d'une nacelle élévatrice de 16m50 sur un fourgon 3,5 tonnes.
A l'occasion des JDL à Beaune des réunions ont été organisées pour décider de nouveaux produits, en présence du PDG Europe de Versalift, K. B. Jensen.
En France, l'usine de VERSALIFT France, dirigé par Laurent Cuyolla, est basée à Morlaàs en périphérie de PAU.(64). Le savoir-faire du constructeur , leur permet de proposer différents modèles de nacelles élévatrices neuves tels que des fourgons nacelles, des nacelles sur châssis VL, des nacelles sur camions poids lourds, ... L’ensemble de la gamme de nacelles Versalift permet de répondre à de nombreuses applications métiers et aux attentes des spécialistes du travail en hauteur : pose d’éclairage public, maintenance télécoms, nettoyage de façades, pose d’enseignes, élagage… Le service de mise en route et après vente, est primordial dans l'organistion de VERSALIFT France.

 
Afficher l’image source19.09.19 : La fibre optique couvrira 100% du département des Landes d'ici la fin de l'année 2022. Le Conseil Départemental et le SYDEC ont signé le 20 septembre 2019 une convention avec l'entreprise Altitude Infrastructure pour son déploiement.
Si lors de l’élaboration du SDTAN (Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique) initié par le Département en 2013, les objectifs prévoyaient le déploiement de la fibre optique pour 70 % des Landais et un débit minimal de 8 Mbits/s pour plus de 80 % des foyers, entreprises et établissements publics, le Département a souhaité doper l’aménagement numérique des Landes.
Afin de couvrir 100 % du territoire en fibre optique, il a en effet décidé d’équiper les zones où la fibre n’était pas prévue dans le schéma initial en prenant intégralement à sa charge le financement (10 M€) nécessaire à la construction de 6 600 nouvelles prises optiques.
Les EPCI n’auront donc rien à payer. Il a par ailleurs sollicité le nouveau cadre réglementaire (AMEL) mis en place en 2018 par le Gouvernement après l’arrêt de l’abondement du Fonds pour la Société Numérique.
Dès mars 2019, le Département des Landes lançait une consultation AMEL auprès de l’ensemble des opérateurs privés, retenant au final la contribution d’Altitude Infrastructure parmi les 5 reçues. Cliquez ici pour lire la suite
 
13.09.19 : Veut-on vraiment accélérer la digitalisation des entreprises ? C’est un paradoxe : la France est en même temps leader en matière de couverture fibre (3ème en Europe) et parmi les derniers en matière de transformation numérique des entreprises (18ème).
La transformation numérique des entreprises nécessite de combiner informatique, telecoms et cloud : sécurité des données, développement du télétravail, liaisons multisites, visioconférences… Offres et besoins évoluent vite, et les TPE/PME n’ont ni le temps ni les compétences pour gérer cela en interne. Elles doivent pouvoir compter sur des ensembliers, qui savent pour elles assembler, interfacer et mettre à jour un large panel de produits numériques qui leur sont externalisés et qui servent au bon fonctionnement quotidien des entreprises. Cliquez ici pour lire la suite du communiqué
 
10.09.19 : La dernière trancheuse ST2 sortie des lignes de fabrication de MARAIS à Durtal (49), permet des ouvertures et poses mécanisées efficaces pour le déploiement de réseaux Télécom, électriques, d’eau, de gaz et de drainage en milieu rural et dans des terrains rocheux.
La masse totale importante (entre 24 et 30 tonnes en fonction de l’outil) associée à une puissance moteur élevée (plus de 500 ch) et une conception très robuste en fait vraiment un outil extraordinaire pour assurer une productivité maximale !
Les roues de tranchage ouvrent jusqu’à 1.6 m en profondeur et de 180 à 520 cm en largeur et elles peuvent être déportées latéralement à l’extérieur du gabarit de la machine (offset). La ST2 dispose d’une correction de dévers pour un tranchage vertical même sur sol incliné.
 
09.09.19 : (Communiqué) C’est depuis le 1er juillet 2019 que l’entreprise NCA Géoloc, basée à Grande-Synthe, a lancé son nouveau service en proposant la location d’une aspiratrice-excavatrice RSP pour les chantiers de terrassement.
Un investissement conséquent de 440 000€ pour la PME, qui poursuit ses objectifs de développement en proposant des services complémentaires à son activité principale : la détection et le géoréférencement des réseaux souterrains.
L’aspiratrice, baptisée Excavator#1, intervient sur différents secteurs d’activité comme les chantiers de travaux publics, les collectivités et les industries. Grâce à sa puissance de 42 000m3/h, le camion peut aspirer tous types de matériaux, secs ou humides. Cette technique de terrassement dite « douce » permet d’intervenir en toute sécurité avec moins de risques de dégradation des réseaux et répond ainsi au Guide d’Application de la Réglementation Anti-Endommagement. Son impact environnemental est non négligeable car les chantiers sont plus propres et moins poussiéreux. Cliquez ici pour lire la suite de leur communiqué
 
Résultat de recherche d'images pour "enedis fibre optique aérien"23.08.19 : Les nouvelles dispositions pour faciliter l'accès des opérateurs de télécommunications au réseau de poteaux électriques géré par Enedis, va renforcer le déploiement de la fibre, notamment en zone rurale.
Les modifications apportées à un arrêté de 2001 relatif au calcul de charges des poteaux Enedis publié mi-juillet au Journal Officiel, assouplit les conditions d'accès des opérateurs de télécommunications aux poteaux de la filiale d'EDF chargée de la gestion et de l'aménagement d'une très grande partie du réseau électrique de France.
Les modifications apportées à cet arrêt permettent désormais aux opérateurs d'avoir un accès plus large aux poteaux situés dans les zones considérées sans risque en cas de tempêtes ou de vents violents.
Une donnée fondamentale pour les opérateurs, alors que les acteurs du déploiement auront besoin de s'appuyer sur 3,5 fois plus de poteaux électriques qu'aujourd'hui pour fournir du très haut débit à tous les foyers et entreprises, comme le relevait le président d'InfraNum Etienne Dugas.
Pour rappel, en 2019, 70 % du déploiement de la fibre était s'effectué soit par la voie souterraine, qui constitue une solution d'ordinaire privilégiée par les opérateurs, Les modifications apportées à cette arrêté de 2001 devrait conduire le taux moyen national de déploiement aérien à se monter à 39% en 2022.
 
01.08.19 : Detect Réseaux a ouvert 3 nouvelles agences de franchisés en France, dans le but de répondre à vos besoins de géo-référencement d’ouvrages enterrés.
Bordeaux : Si à l’origine Hadrien BIENNET et Matthieu BERNINI souhaitaient établir un bureau d’étude en rapport avec les travaux publiques sur Bordeaux, les deux ingénieurs diplômés se sont finalement tournés vers l’ouverture d’une franchise Détect Réseaux. Habilitation électrique H2B2, certification AIPR niveau concepteur… Les deux franchisés ont d’abord suivi une formation initiale à Lyon au siège du groupe, puis ont continué de se former sur les agences de Nantes et de Nanterre. Depuis Avril, à plein temps sur Bordeaux, Hadrien et Matthieu ont à cœur de mettre en pratique la charte qualité Detect Réseaux sur leur secteur.
Marseille : Depuis juin, Franck POTIER est en charge de la nouvelle agence Detect Réseaux à Marseille. afin de couvrir les Bouches-du-Rhône et les départements limitrophes. Après avoir suivi une formation initiale à Lyon, siège national du groupe, Franck Potier. Il a parfait sa formation aux côtés de l’équipe de Nîmes, où il a notamment couvert le projet d’identification des ouvrages souterrains dans le centre historique de Montpellier. L’agence Detect Réseaux 13 s’est également occupée de la localisation de réseaux de gaz dans la cadre du projet de revalorisation de la station d’épuration de Nîmes, suite au changement d’exploitant.
Toulon : Le 1er juillet, Detect Réseaux a ouvert une nouvelle agence à Toulon (Hyères pour être très précis) dans le but de couvrir un vaste secteur allant du Var jusqu’aux Alpes de Haute Provence et Alpes Maritimes. Fabrice LAURET sera le responsable de cette nouvelle agence. il est actuellement déployé entre les agences de Nîmes, Lyon et Toulon afin de parfaire sa formation en géolocalisation de réseaux enterrés. Actif dans le BTP depuis un peu plus de vingt ans, Fabrice LAURET occupait le poste de conducteur de travaux avant de rejoindre le groupe Detect Réseaux, motivé par l’envie d’une certaine autonomie tout en bénéficiant de l’accompagnement et de la force du réseau, notamment dans la phase de démarrage de son activité. Cliquez ici  pour en savoir plus sur les activités, les agences et sur l'offres de franchise.
 
31.07.19 : La société SOL SOLUTION propose à présent un accessoire de battage électrique pour le pénétromètre dynamique PANDA®.
Cet outil vient compléter le battage manuel du PANDA®. La batteuse électrique légère est manipulable par un seul opérateur et permet d’optimiser la productivité des essais réalisés au PANDA®.
Le PANDA® est un pénétromètre dynamique léger à énergie variable destiné au contrôle de compactage et à la reconnaissance des sols). Il est est composé d’une tête, d’un boitier Unité Central d’Acquisition et d’un terminal de dialogue en couleur permettant l’enregistrement automatique des mesures sans intervention de l’opérateur. Cette facilité de fonctionnement permet une mise en station très rapide. Sa très grande portabilité lui permet d’accéder à toutes les situations possibles en milieu urbain, rural ou accidenté (caves, intérieur de bâtiments, zones d’enrobages de tranchées, blocs techniques,…) et de réaliser des sondages géotechniques. Pour en savoir plus cliquez ici
La société SOL SOLUTION conçoit, développe et commercialise des solutions innovantes dans le domaine du contrôle de compactage des ouvrages en terre, de la reconnaissance géotechnique, du renforcement de sols et du diagnostic haut rendement et peu traumatisant de l’interaction sol/structure.
 
03.07.19 : Fermeture précipitée du guichet THD radio : InfraNum demande à l’ARCEP une nouvelle consultation, compatible avec les délais de réponse des Départements.
L’ARCEP est en passe d’annoncer la fermeture prématurée du guichet THD radio au 30 juin 2019. Un scandale pour la fédération InfraNum, qui considère que cette décision va à l’encontre même des objectifs gouvernementaux du plan France Très Haut Débit(1) et des choix locaux d’aménagement numérique des territoires.
La seule solution concrète pour les territoires : le recours au mix THD radio-satellite
La fédération a estimé et rappelé à plusieurs reprises que 2,2 millions de foyers et entreprises n’auront pas d’autre choix que d’utiliser le mix technologique THD radio-satellite pour accéder à un vrai très haut débit d’ici 2022 sur les territoires ruraux, la quasi-totalité des départements étant concernée. Elle rappelle également que la 5G ne sera pas immédiatement disponible en zone rurale, alors que les besoins en très haut débit sont, eux, immédiats. De plus, une décision, en cours de finalisation par l’ARCEP, va rendre compatible la coexistence des technologies THD radio et 5G en bandes de fréquences adjacentes, garantissant à partir de 2020 la coexistence pérenne de ces deux technologies. Lire lasuite du communiqué
 
22.06.19 : L'assemblée Générale du SERCE a renouvelé sa confiance à Guy Lacroix, en le reconduisant à la présidence pour la 5 ème année consécutive et a présenté son nouveau logo.
Le 18 juin 2019, lors de l'assemblée Générale du SERCE, l’organisation professionnelle qui rassemble 260 entreprises (300 000 emplois directs et indirects) a souhaité souligner le rôle essentiel de ses entreprises adhérentes dans la réalisation de la transition énergétique et numérique. Références incontestées dans les travaux électriques et climatiques, les entreprises du SERCE démontrent leurs réelles compétences dans les domaines de l’énergie et du numérique. Cette convergence place les entreprises du SERCE au cœur de la transition énergétique et de la transformation numérique du monde actuel. Engagées résolument dès 2007 dans la démarche d’efficacité énergétique, elles ont développé leurs équipes et confirmé leurs compétences pour devenir des acteurs majeurs dans la réalisation des smart grids et des villes intelligentes. La transformation en profondeur de cette profession doit être soulignée. C’est dans ce même esprit que le SERCE a démontré la capacité de ses adhérents à anticiper les changements sociétaux en s’alliant avec des Centres de Recherche Universitaires et des Start-Up pour créer des écosystèmes. Alliances pour optimiser la proposition de solutions qui prennent en compte les nouveaux usages pour leurs clients. C’est cette ambition que le SERCE confirme au travers de sa nouvelle identité visuelle.
 
21.06.19 : La société CEV, créée en 1946, est devenue un des leader en France dans la construction, la distribution et la location de matériels pour la pose de câbles en souterrains et aériens.
Pour tenir cette place de leader dans la construction et la commercialisation de matériel pour la pose de câbles : treuils cabestan, machines de '​'soufflage'​'​ et de '​'portage'​'​ pour l'installation des câbles (énergie, télécoms, fibres optiques) et pour le sous-tubage, ainsi que les remorques porte-tourets et les accessoires pour le déploiement des réseaux, CEV est particulièrement attentive à la qualité du service et aux besoins de sa clientèle. Le développement de nouveaux produits avec leurs différents partenaires sont permanents.
CEV est également leader dans la location de matériel pour la pose de câble, à la journée à la semaine ou longue durée, avec possibilité de mise en service sur site.
Les installations de CEV (siège et usine à Ecquevilly (78) couvrent une surface de plus de 8.000 m2 dans une zone industrielle située à la sortiede Paris en bordure de l'autoroute Paris-Rouen.
 
15.06.19 : Mise en route par le constructeur RISA, pour l'entreprise Bertet d’une nouvelle trancheuse Rt200 VS sur un chantier pour passage de fourreaux fibres en ouverture 13 cm de largeur avec équipement chaîne en déport.
L'entreprise Bertet est spécialisée dans la location avec opérateur de trancheuses, de raboteuses minières, de pelles équipées de brise-roches hydrauliques (BRH) ou de fraises,....
RISA : Le constructeur conçoit et produit des Trancheuses à chaîne et scie à rocher - Roues de compactage - Spiraleuses - Grues de levage forage (automoteur et sur porteur routier) - Treuils de tirage. Risa construit aussi selon votre cahier des charges spécifiques. L'équipe commerciale dirigée par Martial Pautrat, est composée de commerciaux professionnels expérimentés dans les travaux aériens & souterrains.
 
14.06.19 : Detec Réseaux, apporte des techniques non intrusives dans le but d’identifier les réseaux souterrains par détection géo-radar et par induction. Pour finaliser sa couverture sur le territoire Français, ils proposent à des professionnels de rejoindre le groupe comme franchisé.
Detect Réseaux, créée en 2009 par Philippe Aymard, est un groupe national de détection de réseaux enterrés auprès des acteurs de travaux publics, de la construction et de l’immobilier, ainsi que des collectivités locales et de la grande distribution. Les acteurs des travaux publics leurs font confiance dans l’étude de leurs projets et la sécurisation de leurs chantiers. Detect Réseaux déploie sur toute la France ses agences de franchisés dans le but de répondre à vos besoins de géo-référencement d’ouvrages enterrés. Cliquez ici  pour en savoir plus sur les activités, les agences et sur l'offres de franchise.
 
13.06.19 : (communiquez) Le nouveau référentiel du guichet unique pour les exploitants de réseaux arrive finalement le 14 juin 2019. Il devait être mis en place le 02 janvier 2019.
Pourquoi un nouveau référentiel ? Depuis l’ouverture du site ministériel « réseaux et canalisations », la cartographie n’a pas évolué malgré les modifications de territoires (communes nouvelles, échanges de terrains entre communes…). C’est la raison pour laquelle, un nouveau référentiel incluant ces changements concernera tous les exploitants de réseaux.
Mais alors, qu’est-ce que cela change ?  1. Si vous avez déjà enregistré les réseaux que vous exploitez dans le guichet unique avec leur zone d’implantation (ZIO), la bascule sera automatique. Vous n’avez rien à faire.
2. Si vous avez déclaré vos réseaux par commune, une zone de la taille de la commune sera automatiquement créée. Dans ce 2e cas, nous vous conseillons de renseigner une ZIO plus précise sinon, l'implantation de vos réseaux sera surestimée et cela entrainera une redevance plus élevée qu'il ne le faudrait...
Vous manquez de temps pour effectuer cette déclaration ? Pas d’inquiétudes, il est encore temps de faire appel à DICTservice
 
23.05.19 : Les collectivités et les industriels estiment qu'ils auront apporté la fibre optique à 80 % des foyers en 2022. Il reste 3 millions de prises à financer, ce qui nécessiterait une subvention de l'Etat moindre qu'attendue.
Nous sommes aujourd’hui en mesure d’affirmer que 80% du territoire sera couvert par la fibre optique en 2022, un des engagements initial du plan THD, a fait savoir Etienne Dugas, président d’Infranum, à l’occasion de la 7e édition de l’Observatoire du très haut débit organisé le mardi 21 mai 2019 à Paris. Il faudra tenir une moyenne de 4 millions de prises déployés par an, ce qui est largement possible, pour atteindre, voire dépasser un taux de couverture de 80%.
Selon les projections d'Infranum, il restera 6,4 millions de lignes à déployer après 2022 - quasi exclusivement dans les campagnes. Parmi celles-ci, une moitié est déjà financée. Mais 3 millions de locaux n'ont à ce stade aucune certitude d'être fibrés, faute de savoir qui payera l'ardoise. « Ce sont les prises les plus complexes et les plus chères, reconnaît Etienne Dugas. Nous estimons leur coût de construction à 5,7 milliards d'euros. Cela nécessiterait une participation de l'Etat de 800 millions d'euros. »
 
23.05.19 : (communiqué) Mégalis Bretagne a choisi de retenir le groupement Axione – Bouygues Energies & Services pour concevoir et réaliser le déploiement de la fibre optique dans la région bretonne, dans le cadre des phases 2 et 3 du projet Bretagne Très Haut Débit.
1 100 000 foyers, entreprises et sites publics bretons sont concernés, ce qui en fait le plus grand projet d’initiative publique de déploiement de FTTH (fiber to the home) jamais réalisé en France. Souhaité depuis plusieurs mois par Mégalis Bretagne, le processus d’accélération de la construction du réseau public breton de fibre optique est désormais confirmé. Le groupement composé de Axione (mandataire) et de Bouygues Energies & Services s’est engagé à livrer l’ensemble des prises de fibre optique des phases 2 et 3 du projet Bretagne Très Haut Débit à l’horizon 2026. Le rythme annuel des déploiements passera en 2020 à 100 000 prises construites et montera rapidement en puissance dès 2021 avec 150 000 prises par an. Les zones déployées année par année sont désormais identifiées et seront prochainement publiées. Cliquez ici pour lire le communiqué.
 
22.05.19 : Porté par une forte croissance, l’entreprise catalane de travaux publics Sotranasa prévoit d’embaucher plus de 150 personnes en 2019, pour renforcer ses rangs de techniciens télécom et d’agents bureau d’études.
Depuis deux ans, Sotranasa est portés par une forte croissance, grâce principalement à des projets de déploiement de la fibre optique sur le territoire français, dans les Pyrénées-Orientales pour le compte du Département, et dans les Agglomérations de l'Aude, des Pyrénées-Orientales et de l'Hérault pour le compte d'Orange. L'entreprise compte actuellement quelque 425 salariés et vise un chiffre d'affaires de 72 M€ en 2019 (contre près de 60 M€ en 2018).
Pour satisfaire ses besoins en main-d'œuvre qualifiée sur des postes de techniciens télécom pour le déploiement et la maintenance des réseaux, et d'agents de bureau d'études, Sotranasa a créé son propre centre de formation. Aujourd'hui, 80 % des personnes que l'entreprise recrute passent par leur centre de formation, la motivation étant le critère principal de sélection. Le centre de formation, notamment équipé de plates-formes pédagogiques favorisant les travaux pratiques, se situe dans les anciens locaux de Sotranasa.
Par ailleurs, pour poursuivre son développement, Sotranasa compte s'appuyer sur Solutions 30, spécialiste européen des solutions d'assistance numérique aux nouvelles technologies (441,8 M€ de CA en 2018, une progression de 61 %), qui a racheté l'intégralité de la PME familiale fin 2018. Solutions 30 est présente dans huit pays d'Europe.
 
09.05.19 : Consultez le dossier de presse et d'informations du Groupe NAT, l’entreprise experte des réseaux dirigée depuis 3 ans par Thibault Nicollet, jeune entrepreneur lillois.
Le Groupe NAT réunit aujourd’hui près de 50 Experts qui font entendre leur voix auprès des Institutions nationales pour comprendre et faire comprendre la Réforme Anti-Endommagement, cheval de bataille du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire.
Le Groupe NAT a programmé : 
- Le recrutement de nouveaux collaborateurs dans les Hauts-de-France, Picardie comprise
- La participation du Groupe NAT pour son service DICT Assistance au salon FME de Lyon, le 21 mai.
- La sortie du nouveau site www.groupe-nat.fr fin mai, consécutivement à la diffusion de l’interview de Thibault Nicollet faite sur le plateau de BFM Business (l’hebdo des PME - 25 mai)
 D’autres événements s’annoncent pour l’année 2019 : suivez le Groupe NAT sur les Réseaux Sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn et Youtube
 
02.05.19 : Le MiniJet™, proposé à la vente ou en location par CEV, est conçu pour la pose par soufflage ou flottage de câbles de télécommunication (fibres optiques, coaxiaux ou multipaires) ou de multitubes dans des tubes préinstallés.
Le MiniJet™ apporte la plus grande flexibilité sur le marché. Pour câbles Ø 4 à 16 mm et tubes Ø ext. 7 à 42 mm. Cet appareil multitâche (4 en 1) est facile à utiliser pour l’installation de câbles, micro-câbles ou de micro-tubes par injection d’air ou d’eau, et couvre la majorité des diamètres de câbles. Son efficacité augmente de manière significative la production journalière. Le système d’entraînement par courroie assure l’adhésion du câble sans écrasements et le dispositif de serrage absorbe les tolérances du diamètre du câble. De plus, son design et sa fabrication de qualité supérieure, augmentent les performances d’installation. Ses composants sont sélectionnés et travaillés pour répondre aux exigences les plus élevées. Comme tous les appareils, du constructeur Plumett, sont prévus pour le Jetting, il est équipé d’un compteur de distance et vitesse pour une meilleure maîtrise de l’installation. Disponible en version pneumatique ou hydraulique, il peut aussi être converti en machine intelligente (IntelliJet). La vidéo montrant l'utilisation du Minijet a été réalisé par Fibcom, client de CEV.
 
23.03.19 : Le Tarn-et-Garonne qui était l'un des derniers départements à n'avoir pas encore dévoilé son projet Très Haut Débit, vient d'annonçer  la signature du contat de délégation entre le syndicat mixte Tarn-et-Garonne Numérique et Altitude Infrastructure.
Le Tarn-et-Garonne fait le pari du tout fibre pour raccorder ses habitants au Très haut débit. l’ensemble du département sera couvert d’ici 2022 dans le cadre d’un contrat signé avec Altitude Infrastructure.
Dans le cadre de cette DSP de 30 ans, la société de projet Octogone Fibre mise sur pied par Altitude se chargera du déploiement de la fibre optique sur l'intégralité du département, moins 8 communes. Celles où la construction du réseau est assurée par Orange sur fonds privés, dans le cadre de ses engagements de déploiement en zone AMII, sur le secteur de Montauban et son agglomération. Le contrat signé avec Altitude prévoit la desserte en fibre optique de 102 000 locaux d'ici trois ans et demi sur le périmètre d'intervention de Tarn-et-Garonne Numérique, qui comprend quelques communes d'autres départements membres d'EPCI du 82 : Clermont-Soubiran (Lot), Grayssas (Lot), Saint-Antoine (Gers), Montrosier (Tarn). On notera que la proposition retenue va plus loin que ce que prévoyait l'appel d'offres du département : celui-ci visait initialement le raccordement de quelque 70 000 locaux en FttH dans le cadre d'une première tranche, assorti d'une tranche conditionnelle.
 
Accueil16.03.19 : La région Bretagne annoncera d’ici à l’été prochain, un nouvel appel d’offres pour accélérer le déploiement de la fibre en Bretagne, pour donner un coup d’accélérateur au déploiement de la fibre et aller plus vite que le calendrier initialement prévu.
Aujourd’hui, 70 000 prises sont opérationnelles, indique Mégalis Bretagne. 170 000 prises restent donc à ouvrir d’ici fin 2020. Un calendrier qui devrait être tenu, même si le déploiement de ce réseau public a pris un peu de retard, selon Loïg Chesnais-Girard le président de la région Bretagne et du syndicat mixte de coopération Mégalis Bretagne. Le réseau public Bretagne Très Haut Débit, qui doit couvrir 90 % du territoire soit 60 % de la population, vient compléter le réseau privé ciblant les agglomérations.
L'appel d’offres pour le marché public de conception de réalisation englobant les phases 2 et 3 du projet est clos depuis le 31 janvier 2019. Des négociations sont en cours avec les deux consortiums ayant déposé un dossier. Une décision sera prise dans 3 ou 4 mois, confirme Loïg Chesnais-Girard.
Le nouvel appel d’offres qui sera annoncé d’ici à l’été prochain, porte sur l’installation de 150 000 prises par an. Le marché public sera accordé, sur une tranche ferme correspondant à la phase 2, soit l’installation de 400 000 prises entre 2019 et 2023. La seconde tranche, portant sur la phase 3 du déploiement, est soumise à la réalisation effective de la première tranche.
 
15.03.19 : Pour utiliser au mieux l’infrastructure existante d'un réseau construit avec un réseaux de tube perméable, Plumett propose le Rod&Roll™ (Pour brins rigides jusqu’à Ø 15 mm et câbles Ø 8-20 mm).
Le Rod&Roll™ est conçu pour pousser un brin rigide dans une conduite souterraine afin de le retirer avec un câble pour pouvoir l'installer. Cette mécanisation du brin rigide améliore l'efficacité de la pose manuelle de la fibre optique, des câbles coaxiaux, des câbles en cuivre et des sous-conduites dans des conduites occupées conventionnelles.
Simple d’utilisation, compact et léger, il peut s’adapter à des endroits difficiles d’accès. Les opérations se pratiquant en dehors des puits d’accès améliorent de manière significative la sécurité des opérateurs. Sa rapidité pour le poussage, le tirage et le stockage du brin rigide, ainsi que la possibilité d’effectuer du travail en cascade tout en nécessitant moins d’opérateurs augmente la production journalière et réduit les coûts par rapport au tirage de câble manuel traditionnel.
Le Rod&Roll™ est commercialisé par La société CEV. Créée en 1946, CEV est devenue un des leader en France dans la construction, la distribution et la location de matériels pour la pose de câbles en souterrains et aériens.
 
Suites des actualités