Envoyez vos communiqués Partenaires - Services - Salons  Promotion du THD 
Annuaires  -  Institutionnels  Tout savoir sur le THD   Formations
Evénements   Vidéo : FTTH, la fibre à domicile - Qu'est-ce que c'est ?   Contact
Prochain événement
 
Risa
 
Adhérents privilégiés
 
 
 
 
 
 
 
Risa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Annuaires spécialisés 
 
 
 
 
 

 

 
Services gratuits
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Suite des Actualités & Communiqués
03.05.18 : Les constructeurs Simex et Bobcat ont exposé à Intermat leurs équipements de tranchage adaptables sur porteur.
Avec le développement des chantiers de pose de fibre en zone urbaine, les ventes de ces équipements sont en progression constante.
Le constructeur Bobcat avait  exposé son nouveau modèle de scie à roche avec mise à niveau automatique : la WS-SL20. Approuvée pour les chargeuses compactes Bobcat S630, S650, S770 et S850, les chargeuses compactes sur chenilles T590, T650, T770 et T870, ainsi que la chargeuse à quatre roues directrices A770, la nouvelle scie à roche WS-SL20 est conçue pour découper efficacement l’asphalte, la roche et le béton. La scie à roche WS-SL20 est dotée d'une roue à segments interchangeables qui permet à l'opérateur de changer rapidement de largeur de coupe (50, 80, 100 ou 120 mm) sur place, sans devoir remplacer la roue complète en atelier, ce qui représente un gain de temps de 10 heures. La fonction de mise à niveau automatique permet à la WS-SL20 de suivre les contours du sol et sa nouvelle conception élimine le besoin d'un racleur de tranchée.
Le constructeur Italien Simex a exposé deux équipements scies adaptables sur des porteurs (au choix) à pneus ou chenilles avec avancement hydrostatique.
Il est possible (en les adaptant) d'accoupler aussi ces éuipements à une aspiratrice excavatrice, pour évacuer les déblais par aspiration directe dans le carter de la roue ce qui permet, pendant les travaux de terrassements d'éviter les projections et les poussières.
 
27.04.18 : A Intermat 2018 la société My-NDS a présenté des solutions matérielles pour la détection des réseaux enterrés, la géolocalisation, la détection de fuites, ...
La société My-NDS a exposé le détecteur acoustique de fuites TERRALOG, le corrélateur haute précision LOG 3000, le radar QUANTUM Quantum qui vous permet grâce à ses 3 fréquences de détecter tous types de réseaux enterrés. Avec l’affichage simultané des données obtenues à haute, moyenne et basse fréquence, vous pouvez facilement retrouver aussi bien des réseaux de petites sections à des faibles profondeurs (fibres optiques, branchements...) que des réseaux plus imposants jusqu’à 8m (assainissement, pluvial...) Son interface en français est utilisable au doigt ou au stylet fourni avec sa tablette durcie Panasonic® FZ-G1. Ce RADAR de conception robuste est fait pour tous types de terrains, comme le démontre son antenne biseautée et ses grandes roues lui permettant de franchir aisément les obstacles que vous croiserez sur vos chantiers.
 
27.04.18 : Sur Intermat, le constructeur et loueur de trancheuses Marais (group Tesmec) a présenté le City Cleanfast. Une innovation qui va révolutionner la pose de fibre optique en milieu urbain.
La City Cleanfast permet comme la Cleanfast de trancher et d'aspirer en même temps.  Le volume de récupération des terres aspirées est de 1m3. La City Cleanfast  dispose d’un déport lui permettant de trancher en limite du gabarit de l’engin, et de trancher en courbe grâce à son pivot. Le porteur 4x4x4, est piloté de l’extérieur grâce à sa télécommande. Autre avantage pour la pose de fibre optique en milieu urbain, sa vitesse de déplacement est de 25 Km/h. La machine (et son système d'aspiration) a été conçue et fabriquée entièrment par Marais.
 
27.04.18 : Grâce au savoir-faire de son équipe technique spécialisée, Intermas propose des solutions géo synthétiques professionnelles aux entreprises de construction.
Le monde du bâtiment et des travaux publics est l'un des premiers secteurs d'activité économique dans le monde. Intermas joue un rôle considérable sur ce marché, fournissant des filets de qualité pour les professionnels de la construction.
Mailles et filets de signalisation : filet de chantier orange, balisage de chantier. A travers les produits de la gamme Signalisation, Intermas propose l'ensemble des filets de signalisation nécessaire pour baliser votre chantier.
Signalisation et détection : grillage avertisseur détectable. Les grillages avertisseurs détectables d'Intermas BTP permettent la détection précise et l'identification d'ouvrages enterrés localisés en-dessous.
Mailles de drainage Nettdrain : Avec sa gamme Nettdrain, Intermas fournit des mailles de drainage en PEHD thermo-soudée avec un géotextile en polypropylène qui permettent le drainage, la filtration, l’antipollution des traits fins et la protection en un seul produit.
Grilles, mailles et filets de protection : A travers sa gamme de protection BTP, Intermas fournit aux professionnels de la construction des filets, des mailles et des grilles de protection pour les canalisations, les câbles et les tuyaux.
 
27.04.18 : Le gouvernement gabonais a prévu d’investir près de 277 millions de dollars pour développer son réseau de fibre optique.
Un premier déploiement déjà achevé Le pays, qui dispose déjà d’une couverture Internet d’un taux de 99%, selon les données officielles, souhaite garantir l’accès au très haut débit à l’ensemble de sa population. Le gouvernement gabonais a annoncé un investissement de 150 milliards de francs CFA, soit 277 millions de dollars, sur trois ans pour déployer un réseau de fibre optique sur l’ensemble de son territoire. Cette annonce a été faite lors d’une conférence de presse tenue en marge de la 8e édition du Forum Africa It & Télécom, qui a ouvert ses portes 19 avril dernier à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Le ministre gabonais de la Communication et de l’économie numérique, Alain-Claude Bilie-By-NZE, a ainsi indiqué que la première tranche des travaux avait été achevée, il s’agit d’un axe en fibre optique reliant Libreville à Franceville. Korea telecom a été sélectionné pour réaliser la seconde tranche du déploiement.
 
25.04.18 : Le constructeur de trancheuses et d'aspiratrices-excavatrices RIVARD a exposé en avant première sur Intermat une nouvelle trancheuse destinée aux travaux de pose de réseaux et particulièrement en milieu urbain.
L'outil de creusement est déportable à l'exterieur des chenilles. L'évacuation des matériaux avec tapis permet un chargement direct de ces matériaux dans des véhicules compacts de chantier type dumper. Pour en savoir plus et recevoir une documentation cliquez ici

 
26.04.18 : Le constructeur de nacelles TIME VERSALIFT, a été l'exposant qui a présenté à Intermat le plus grand nombre de nouveautés.
Les nacelles élévatrices Versalift, sont adaptables sur un grand nombre de porteurs (fourgons, châssis et sur pick-up). Elles sont isolées des basses et hautes tensions jusqu’à 500 kV, assurant une grande sécurité des passagers de la nacelle lors de travaux de maintenance de ligne alimentée.
La gamme Versalift permet de réaliser des travaux de 9 à 66 mètres de hauteur. Quel que soit le type de travail en hauteur à réaliser, Versalift se charge de répondre à votre besoin.
TIME VERSALIFT a également mis en avant à Intermat son service de mise en route et après vente, service primordial pour le constructeur. La nouvelle usine de TIME VERSALIFT France est basée à Morlaàs (64) en périphérie de PAU.
 
24.04.18 : RISA, le constructeur Français de matériels aériens et souterrains pour la pose de réseaux, a exposé à Intermat 4 machines de nouvelle génération.
Le constructeur RISA a exposé :
2 nouvelles grues de levage forage pour plantation de poteaux (télecom et électricité). Ils sont leader dans la construction et la vente de ces machines sur le marché Français.  
Une nouvelle trancheuse et une nouvelle roue de compactage (indispensable pour les tranchées ouvertes à la trancheuse).
Le constructeur RISA conçoit et produit l'ensemble de ses matériels en France, à Caussade (82) et commercialise en direct en France et l'export ses produits : Trancheuses à chaîne et scie à rocher - Roues de compactage - Spiraleuses - Grues de levage forage (automoteur et sur porteur routier) - Treuil de tirage. Risa construit aussi selon votre cahier des charges spécifiques.
 
Infrastructures réseaux pour l'aménagement numérique du territoire17.04.18 : Haute-Garonne Numérique vient de choisir Altitude Infrastructure pour déployer la fibre sur tout son territoire d’ici 2022, au lieu de 2030 initialement.
Le syndicat mixte vient de choisir Altitude Infrastructure dans le cadre d’une délégation de service public visant à équiper l’ensemble du territoire d’ici à 2022, à l’exclusion des zones de Toulouse Métropole, Muret, Plaisance-du-Touch et Ramonville-Saint-Agne, confiées aux opérateurs privés.
La Haute-Garonne sera l’un des premiers départements de France, comportant à la fois des zones urbaines, rurales et de montagne, à proposer d’ici 2022 une couverture du territoire en fibre optique.
Le coût total du projet est de 515 millions d’euros. Le contrat de DSP que doivent signer en mai prochain Haute-Garonne Numérique et Altitude Infrastructure prévoit très précisément le déploiement, d’ici à mai 2022, de 278 000 prises. Un planning encadré par de « lourdes pénalités » pour le délégataire en cas de non-respect de ses engagements, peut-on lire dans le document présenté à l’occasion du vote.
 
16.04.18 : Découvrez la mise en oeuvre rapide et facile des chambres Telecom Stradeasy avec masques précassables de la société Stradal.
Leader incontesté du marché de la chambre télécom en béton, Stradal est l'héritier des gammes et du savoir-faire des sociétés BMI et PREFAEST. Régie par la marque NF P 98-050-1, la gamme la plus large du marché français est adaptée à tous types de réseaux sous trottoirs ou sous chaussées. Avec et sans fond, les chambres Télécom Stradal sont utilisées pour des travaux neufs et de réhabilitation destinés au raccordement des lignes souterraines.
Stradal innove avec sa nouvelle offre de chambres Telecom STRADEASY®, un concept unique en France !
Toutes les chambres type L (hors L0T et L5C) et K sont conçues avec le masque Stradeasy qui permet : - la casse partielle du masque en 3 ou 4 coups de marteaux, - la réduction de la pénibilité du travail, pas de lapidaire (bruit, poussière, TMS), - un gain de temps significatif, - le confort et la propreté lors de la casse.
Video réalisé sur le chantier du déploiement du raccordement du Très Haut Débit en Moselle.
 
64-PA14.04.18 : La région des Pyrénées-Atlantiques est une région pionnière et exemplaire en matière d’aménagement numérique du territoire. Le 26 avril prochain se tiendra au Palais Beaumont l'événement numérique du 64.
Une journée au cours de laquelle se dérouleront deux tables rondes sur les enjeux du numérique dans la région : •Fibre la France : Impact économique et enjeu pour les Pyrénées-Atlantiques (suivi d'une intervention de Régis Baudoin, Directeur de la Mission France THD) •Promouvoir les métiers et créer de l'emploi : développer les ressources sur le territoire
Retrouvez Monsieur Jean-Jacques Lasserre Président du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques ainsi que Monsieur Gilbert Payet Préfet des Pyrénées-Atlantiques qui inaugurera des pôles de formation THD (15h). Le bus du CREDO sera également présent toute la journée au Palais Beaumont pour promouvoir les métiers de la fibre.
Pour consulter le programme de l'événement cliquez ici
Pour vous inscrire cliquez ici 
 
12.04.18 : Bpifrance a choisi d'accompagner l’opérateur d’infrastructures télécom LASOTEL.
Résultat de recherche d'images pour "LGV Bordeaux-Toulouse"Créé en 2004, LASOTEL (20 collaborateurs) est un opérateur d’infrastructures télécom BtoB fortement déployé en région Auvergne-Rhône-Alpes grâce à son réseau propriétaire de 450 kilomètres de fibre optique couvrant plus de 80 zones d’activité.
Bpifrance a choisi d'accompagner l’opérateur et son actionnaire fondateur Sylvain Charron, dans le cadre de la recomposition capitalistique de la société et de son plan de développement. Son CA se montait à 5,3 millions d'euros en 2017. l’objectif est d’atteindre un chiffre d’affaires de dix millions d’euros à horizon 2020.

 

05.04.18 : L’association les Plombiers du numérique, les Apprentis d’Auteuil et SOGETREL annoncent le lancement de "l’Ecole des Plombiers du Numérique de Bordeaux"
Après l’ouverture de l’école de Seine-et-Marne, cette école est la deuxième réalisation des Plombiers du Numérique, association créée par la fondation Impala Avenir. Cette formation aux métiers opérationnels du numérique est destinée à des jeunes sans diplôme.
Le 3 Avril, à Blanquefort (33), sur le site des établissements Saint Joseph des Apprentis d’Auteuil, le premier cursus de formation de 3 mois, au déploiement de la fibre a débuté pour 16 jeunes adultes déscolarisés et non qualifiés, sélectionnés sur le principal critère de leur motivation. A l’issue de la formation, ces jeunes seront orientés vers un poste à pourvoir chez Sogetrel ou chez l’un de ses sous-traitants afin de participer au déploiement du très haut débit en Gironde. Au total 45 jeunes sortiront des trois promotions annuelles de l’école.
 
16.03.18 : La société SIPREL fabrique des remorques dérouleuses - porte touret pour le transport et le déroulage de tourets de câbles, et fournit tout un environnement  pour le tirage des câbles : aiguilles, tire-câble, émerillon, galets, treuils,...
Située à Lozanne (69), la société SIPREL, dirigé par Xavier Pourchon, a été fondée en 1960. Elle construit des remorques dérouleuses porte touret pour transporter et dérouler les tourets de câble sur les chantiers. Ils proposent différents modèles suivant le diamètre et le poids des tourets à transporter.
Siprel construit aussi des remorques dérouleuses avec spiraleuse Enroulopack.
(Cliquez ici pour voir la spiraleuse Enroulopack de la société Mecaroute)
Siprel regroupe deux marques : RASSOL : leader mondial de l'essieu escamotable - fabricant de remorques dérouleuses porte touret, remorques plateau à essieu escamotable, également spécialiste de l'abaissement de véhicules utilitaires et de l'aménagement de fourgons et ITERBLOC : loueur de matériel pour les installations électriques provisoires de type postes de livraison HTA, postes de transformation HTA/BT, armoires de répartition, armoires de comptage tarif jaune, logettes de comptage tarif bleu et différents coffrets de distribution pour chantier.
 
15.03.18 : Dans le Tarn-et-Garonne, tous les présidents des intercommunalités sont contres la décision du président du conseil départemental, qui a choisi de confier le marché à la société Covage, pour la mise en place du réseau départemental de fibre optique.
Au départ, la mise en place devait être déployée via une délégation de service public (DSP) concessive. Depuis cet été, sans prévenir personne, ni même le président du syndicat mixte Tarn-et-Garonne numérique, le président du conseil départemental Christian Astruc a choisi de confier le marché à la société Covage.
Les présidents des intercommunalités sont tous hostiles à cette décision, car elle pénalisera en premier lieu la couverture des zones rurales du département. Le financement de la fibre en DSP est déjà acquis (26 M€ de l'État et du conseil régional…).
Selon les présidents des intercommunalités, qui ne transigeront pas sur la solidarité départementale, menace de faire cavalier seul pour déployer la fibre, si le président du département ne change pas d'avis. Avec la DSP, ce sont 120 000 prises soit 85 % du département couvert. Avec le projet Covage, c'est 80 000 en fibre annoncés et 20 000 en hertziens (soit 10 mâts à construire). Pour y parvenir, Covage doit obtenir 32 000 abonnements avec un investissement de 80 M€ en 3 ans !.
 
14.03.18 : Depuis 1990, LEM (Lubersac Équipement et Maintenance) fabrique des engins mécaniques et hydrauliques pour la pose de câble aérien et souterrain.
Le constructeur Français LEM, fabrique des treuil à cabestan à 2 moteurs Danfoss. Issu d'une technologie éprouvée et sûre, le choix du cabestan à 2 poulies, type treuil ou freineuse THT, se justifie par l'absence totale d'usure du câble acier, par aucun frottement longitudinal et transversal et par aucun risque de chevauchement. Le tirage s'effectue sans secousses, ce qui permet un enregistrement de tension stable. Le câble dans des gorges profondes est croisé en huit ou en parallèle. Le cabestan peut être amovible et, avec une liaison hydraulique, il peut travailler en galeries, même en totale immersion.
Il propose aussi un treuil hydraulique de tirage de câbles souterrains, spécial fibre optique.
LEM est aussi spécialisé dans la fabrication de tarières de diamètre 300 à 1100 mm et de Carottiers de diamètre 650 et 750 mm, pour les engins (toutes marque) de plantation de poteaux électrique et de télécommunication.
 
Infrastructures réseaux pour l'aménagement numérique du territoire12.03.18 : (communqué) Altitude Infrastructure retenu dans les Pyrénées-Orientales pour la DSP relative à l’exploitation et la commercialisation du réseau THD départemental.
Les premiers usagers pourront bénéficier des avantages du Très Haut Débit dès 2019. D’ici 2022, fin de la première phase de déploiement, 150 000 foyers et entreprises situés en zone RIP seront raccordables en FTTH, soit une couverture de 75% de cette zone. À terme, l’intégralité de la zone RIP sera desservie en fibre optique (190 communes du département - hors Communauté urbaine de Perpignan - regroupant 202 200 habitants sur un territoire de 3 461 km²).
Pour ce projet, attribué sous la forme d’un contrat d’affermage d’une durée de 15 ans, Altitude Infrastructure a su répondre aux attentes de la collectivité par son positionnement d’opérateur industriel de proximité. Il a ainsi été retenu pour assurer l’exploitation, la maintenance et la commercialisation de ce réseau Très Haut Débit. Il investit 54 M€ dans ce projet d’un coût global de 155 millions d’euros, aux côtés du Conseil départemental des Pyrénées-Orientales, de la Région Occitanie, de l’État et de l’Europe. Cliquez ici pour en savoir plus
 
08.03.18 : Proximus a annoncé son intention d'investir 3 milliards d'euros sur 10 ans pour accélérer le déploiement de la fibre optique en Belgique,
La Banque européenne d'investissement (BEI) et Proximus SA ont conclu un accord portant sur un prêt de 400 millions d'euros à Proximus en soutien au déploiement et à la mise à niveau de son infrastructure haut débit fixe en Belgique, principalement via l'accélération des projets Fiber-to-the-Home (FTTH) et Fiber-to-the-Business (FTTB).
Dans le cadre de son projet 'La fibre en Belgique', Proximus a annoncé son intention d'investir 3 milliards d'euros sur 10 ans pour accélérer le déploiement de la fibre optique en Belgique, avec l'ambition d'offrir à ses clients un réseau nouvelle génération paré pour le futur.
L'objectif est d'atteindre 85 % des entreprises et d'amener la fibre au cœur des villes et communes de Belgique. En février 2018, plus de 6.000 entreprises étaient déjà connectées à la fibre, et 24 villes et communes sont actuellement en phase de déploiement ou le seront à court terme.
 
Afficher l'image d'origine22.02.18 : À quelques semaines du lancement du portail d’inscription des projets WIFI4EU, la FIRIP a proposé au Commissariat Général à l’Égalité des Territoires (CGET) de l’accompagner dans la structuration et la mobilisation de l’écosystème Wi-Fi français.
Mi-mars, les collectivités et leurs prestataires devront s’inscrire pour espérer bénéficier de la première vague de ce dispositif (5 sont prévues). Côté financement, le premier arrivé sera le premier servi : il y a donc urgence à communiquer sur cet appel à projets et à fédérer les acteurs concernés pour qu’ils soient prêts à démarrer 6 à 8 semaines plus tard.
La FIRIP a participé avec le CGET, le ministère de l’intérieur et le ministère chargé de la modernisation de l’Etat à une réunion d’information, lors de la journée organisée par l’association Ville internet le 8 février dernier. Cliquez ici pour lire le communiqué
 
Infrastructures réseaux pour l'aménagement numérique du territoire15.02.18 : Le groupe Altitude Infrastructure a annoncé le recrutement de Thierry Vanderaspoilden pour prendre la direction de l’exploitation de deux des plus grands projets de réseaux d’initiative publique (RIP) de France, Rosace en Alsace et Losangeainsi que la nomination d’Ilham Djehaich au poste de directrice générale d’AI THD.
A 45 ans, Thierry Vanderaspoilden intègre le Groupe Altitude Infrastructure pour prendre la direction de l’exploitation de deux des plus grands projets de réseaux d’initiative publique (RIP) de France, Rosace en Alsace et Losange pour sept départements de la région Grand-Est.
Dans cette nouvelle organisation, Ilham Djehaich, qui évolue au sein du Groupe Altitude Infrastructure depuis 10 ans, a récemment été nommée Directrice générale d’Altitude Infrastructure THD (AI THD), l’entité qui assure le portage financier, le pilotage et la valorisation des Réseaux d'Initiative Publique du Groupe.  Pour lire le communiqué cliquez ici
Altitude Infrastructure est un opérateur pionnier dans le secteur des infrastructures télécoms, où elle accompagne les collectivités depuis plus de 13 ans pour concevoir, construire, exploiter et commercialiser des réseaux de télécommunications.
 
13.02.18 : La SNCF déploie actuellement un réseau de 40 km de fibre optique d’Hazebrouck à Dunkerque.
Les travaux de génie civil sur les 40 km de l’axe Hazebrouck-Dunkerque sont réalisés par Eiffage. Sur ce tronçon, un tube en polyéthylène haute densité est enterré, 32 chambres de tirage seront également installées. Des boîtes de raccordement, pour les dessertes, compléteront le dispositif à raison d’une tous les 4 800 mètres. Le chantier a débuté en janvier. Quand il sera terminé, dans quelques mois, la fibre optique sera alors déployée dans le tube. L’objectif du chantier, qui a débuté en janvier, est de moderniser le réseau télécom ferroviaire en le rendant plus performant et répondant aux nouvelles technologies.
En France, le plan fibre de la SNCF a pour objectif d’atteindre 20 000 km de fibre optique en 2030, déployés sur le réseau structurant national. Déjà plus de 5 600 km de fibre optique ont été déployés à fin 2017.
 
09.02.18 : (communiqué) La société Losange s’est vue attribuer le Prix "Telecom Deal of the Year" à l'occasion des PFI (Project Finance International) Awards 2017. 
Mercredi 7 février 2018 à Londres, dans le prestigieux Hilton, Losange a été récompensée dans la catégorie Télécom pour l’excellence du partenariat privé-public dans le déploiement de la fibre optique dans la Région Grand Est.
Les partenaires privés sont les actionnaires  de Losange : NGE Concessions, (10%), Altitude Infrastructure THD (10%), la Caisse des Dépôts et Consignations (33%), Quaero Capital (25% à travers le FPCI Quaero European Infrastructure Fund et un co-investissement avec la Banque Européenne d’Investissement) et le Fonds européen Marguerite (22%).  Pour en savoir plus sur le projet cliquez ici.
Par ce prix, c'est le choix de la Région Grand Est de confier à Losange le déploiemenent de la fibre optique dans sept de ses départements (Ardennes, Aube, Haute-Marne, Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges) qui a été salué. Près d'un million de prises de fibre optique sera déployé dans plus de 3 500 communes de la Région Grand Est d’ici à 2023. (News + photo proprités d'Altitude Infrastructure)
 
07.02.18 : En remportant 2 nouveaux contrats de déploiement en zone rurale, l'année 2018 commence sous de meilleurs auspices pour l'opérateur d'infrastructures COVAGE.
Après une année noire, pendant laquelle l'opérateur d'infrastructures n'a pas remporté un seul contrat, Covage vient de signé deux délégtions de services avec :
- Le département de l'Essonne un contrat de délégation de service public pour apporter le Très haut débit fixe à ses 115.000 administrés d'ici 2020 Pour en savoir plus cliquez ici
- Le département de l'Herault un contrat de délégation de service public pour 257.000 prises d'ici 2022 Pour en savoir plus cliquez ici.
Au total, ce sont désormais 2 millions de foyers et entreprises que Covage doit connecter en fibre optique pour le compte de collectivités.
 
07.02.18 : Le Département de la Lozère va déployer la fibre optique sur tout le territoire dans un délai de 5 ans et organise des réunions de présentation de ce projet.
L'objectif de ces réunions, organisées par le Département de la Lozère, associé à la Chambre de Commerce et d'Industrie et à la Chambre des métiers et de l'Artisanat, en présence du titulaire de la DSP, c’est-à-dire «ORANGE» et les sous-traitants de rang 1, déjà pré-identifiés, comme ENGELVIN TP RESEAUXSCOPELEC, SPIE, est de présenter le projet fibre, puis d'évaluer rapidement les besoins en termes d'emploi ou de formation et de mobiliser des sous-traitants. pour les 5 prochaines années. Ce sont parfois des nouveaux métiers et des nouveaux postes qu'il faudra pourvoir. Les travaux débuteront dès cette année et la Lozère sera le premier département de montagne fibré d'ici 5 ans.
Conformément aux préconisations nationales, les nouveaux réseaux réutiliseront les conduites existantes ou le réseau aérien. En cas d'absence d'infrastructures existantes, le réseau de collecte et de transport ainsi que certains tronçons de desserte seront construits en souterrain.
 
06.02.18 : Dans les mois qui viennent, 3 400 km de fibre optique vont être déployés dans le Vaucluse.
Le conseil général avait lancé dès 2011, le Plan très haut débit avec Vaucluse Numérique, dans le cadre d'une délégation de service public (DSP) sur vingt-cinq ans. Le département a pris de l'avance avec le déploiement sur cent cinq communes (sur cent cinquante et une). Aujourd'hui, 37 000 foyers et entreprises sont connectés, en 2020 ils seront 157 000 et, en 2022, 100 % du territoire sera couvert avec 280 000 raccordements tous azimuts. La première armoire numérique vient d'être installée à Apt. Dès la fin de cette année, trois cent trente foyers et entreprises seront éligibles au Très haut débit.
 
31.01.18 : Le lancement officiel a été fait le 18 janvier par le Conseil départemental de Charente-Maritime pour couvrir 100% du territoire départemental.
C’est l’opérateur Orange qui a été choisi via une délégation de service public signée en octobre dernier pour couvrir 100% du territoire départemental de Charente-Maritime en fibre optique. Orange est chargé de la conception, la construction, l’exploitation et la commercialisation du réseau fibre pour une durée contractuelle de 25 ans. Plus de 17000 km de fibre vont être déployés et le chantier va s’étaler jusqu’en 2022 avec une priorité pour les communes les moins bien équipées jusqu’ici.
 
30.01.18 : C'est le groupe TDF qui déploiera et exploitera la fibre optique sur le territoire de Maine-et-Loire d'ici 2022.
Au terme d’un appel à candidatures de plusieurs mois, les élus du syndicat mixte ouvert Anjou numérique ont choisi la société TDF pour déployer et exploiter le Très haut débit en Maine-et-Loire, dans le cadre d'une délégation de service public de 25 ans.
Ainsi, dès le deuxième semestre 2018, l'entreprise lancera des traAccueilvaux afin d'installer, sur cinq ans, plus de 220 000 prises. Ce projet ambitieux qui représente un montant total de 324 millions d’euros permettra de desservir en fibre optique, d’ici à 2022, 100 % du territoire en Très Haut Débit. Si une partie du territoire est déjà concernée par le déploiement de la fibre par Orange, la délégation de service public remportée par le groupe TDF concernera notamment les zones rurales.
Le groupe TDF agit sur les secteurs de la diffusion radio et TNT, la couverture Très Haut Débit mobile ou le déploiement de la fibre. En matière de développement de la fibre optique, l'entreprise n'en est pas à son coup d'essai, puisqu'elle a remporté les dernières semaines des contrats de déploiement de fibre en Indre-et-Loire, en Loir-et-Cher, en Val d’Oise et dans les Yvelines.
 
Résultat de recherche d'images pour "Gironde haut mega"27.01.18 : Le Plan Haut Méga du Conseil départemental de la Gironde, qui vise à apporter la fibre optique dans tous les foyers des zones les moins bien couvertes, a désigné l’opérateur Orange pour cette délégation de service public.
Orange était en compétition avec cinq autres opérateurs pour cette délégation de service public.
Le marché de 670 millions d’euros est signé pour une durée de 25 ans, mais le Département sera propriétaire du réseau de fibre dès le début.
Le déploiement de la fibre optique (hors Métropole de Bordeaux et ville de Libourne) doit s’échelonner jusqu’en 2024. Il représente la pose d’un réseau essentiellement enterré, sur plus de 28 000 km et le raccordement à la fibre optique de 410 000 foyers en Gironde.
 
19.01.18 :  Dans le cadre du Schéma directeur d’aménagement numérique (Sdan), le conseil départemental de Haute-Garonne tient un calendrier ambitieux concernant le Très haut débit.  
A travers le syndicat mixte Haute-Garonne Numérique, qui regroupe le conseil départemental, les communautés d’agglomération du Muretain et du Sicoval et 14 communautés de communes, le département prévoit de relier la totalité du territoire à la fibre optique d’ici 2030. Une première phase du chantier, prévue sur cinq ans, mobilise 180 millions d’euros. Mais en attendant la fibre optique, Haute-Garonne Numérique a prévu plusieurs chantiers afin d’améliorer le débit internet. Le principe est de remplacer une partie du réseau DSL en fil de cuivre par de la fibre optique.
 
16.01.18 : Les élus du Département de l'Hérault ont choisi Covage l'opérateur d'infrastructures spécialisé dans la conception, le déploiement et l'exploitation de réseaux très haut débit d'accès ouvert.
Covage devra intervenir dans 286 communes, pour installer 255 000 prises, dont 15 000 dès l'année 2018. Un calendrier précis sera communiqué en mai prochain, via la plateforme Hérault Numérique, filiale de COVAGE, qui est la société délégataire du Conseil Général de l’Hérault en charge de la construction et de l’exploitation du réseau de télécommunications très haut débit du département, dans le cadre d’une concession de 22 ans. Le chantier coûtera 384 millions d'euros. Montpellier, Béziers, Sète et 57 autres communes, situées en zone dite AMII, c'est un opérateur privé, via un autre plan, qui est chargé d'installer la fibre optique.
 
10.01.18 : Avec le Plan Haut Méga de déploiement du très haut débit, l’ambition du Département de la Gironde, est forte. En Gironde, le chantier de déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du territoire est colossal, de part sa très vaste superficie. Un Plan Haut Méga a été initié (hors Métropole de Bordeaux et ville de Libourne) en 2016. Il consiste à apporter le haut débit à l'ensemble des Girondins en déployant un réseau FTTH (Fibre jusqu'à l'abonné), FTTE (Fibre jusqu'à l'entreprise) et en améliorant le réseau ADSL existant. Le Plan Haut Méga prévoit de couvrir à long terme 100% des 410 000 foyers situés hors Métropole grâce à un réseau de desserte de 23 500 km au total.  Le plan va connaître une phase de déploiement sur l’ensemble de la Gironde en 2018 sur 10 ans. Un appel d'offre est en phase de consultation. Six opérateurs sont en compétition. Le candidat sera choisi le 24 janvier 2018.
 
04.01.18 : Grâce au projet Losange, le très haut débit sera déployé dès 2018 dans 7 départements, du Grand Est, , dont la Marne et les Ardennes. La fibre optique sera installée en priorité dans les communes rurales, et doit être accessible à l'ensemble du territoire au plus tard en 2022. Le projet de la région Grand Est ne concerne pas les communautés d'agglomérations d'Épernay, de Reims, de Châlons-en-Champagne et de Charleville-Mézières-Sedan. L'opérateur Orange est en charge d'installer la fibre optique dans ces agglomérations dans le cadre d'un contrat avec l'État. L'installation du très haut débit dans le Grand Est a été confié à la société Losange : 870 000 prises doivent être installées au plus tard en 2022. Le coût des travaux est estimé à 1 milliards 300 millions d'euros.
 
Suites des actualités